• Quoi de neuf dans nos écoles ?

Soixante élèves députés prêtent serment au sein du Parlement du Mont

Près de soixante élèves députés de l’école secondaire Mont-de-La Salle se sont engagés à représenter leurs pairs et à travailler à l’amélioration de leur école lors de la Cérémonie d’assermentation du 15 octobre dernier. Ils entamaient ainsi les travaux de la 8e législature du Parlement du Mont. Les élèves députés représentent les 1 840 élèves de l’établissement lavallois.

Plusieurs dignitaires présents ont pris la parole afin d’appuyer l’engagement des jeunes envers leur communauté scolaire, notamment Marie-Éveline Michel, représentante d’Angelo Iacono, député fédéral d’Alfred-Pellan, Marc Demers, maire de Laval, et Louise Lortie, présidente de la Commission scolaire de Laval. Saul Polo, député provincial réélu de Laval-des-Rapides, a transmis son témoignage en vidéo, étant lui-même assermenté à Québec la même journée. Ils ont livré des messages de félicitation et de motivation aux jeunes députés nouvellement assermentés.

La structure d’organisation de la représentation étudiante du Mont-de-La Salle vise une participation active des élèves aux décisions touchant la vie de l’école ainsi qu’un engagement de leur part envers leur milieu scolaire. « Le Parlement du Mont me donne la chance de faire valoir ma voix et de m’exercer à prendre des responsabilités », témoigne Arielle Fievet, élève de 2e secondaire. « C’est une façon de laisser une trace après notre départ », renchérit Bianca Thérien, élève de 5e secondaire. Toutes deux sont députées pour la deuxième année.

Les élèves s’investissent au sein de cinq ministères : Éducation et technologie, Justice et Affaires sociales, Sports, Culture et loisirs ainsi qu’Environnement et santé. Ils touchent une variété de domaines allant de la réussite scolaire à la promotion de comportements prosociaux, passant par les activités étudiantes et les règles de vie de l’école. Ce projet vise également à favoriser le sens d’appartenance collectif au Mont-de-La Salle, le sens de l’engagement, l’autonomisation, la valorisation du parcours scolaire et plus encore. Ce sont là des facteurs protecteurs reconnus pour soutenir la réussite scolaire.

« Peu d’écoles offrent un projet comme celui du Mont-de-La Salle, souligne Arielle Fievet. J’ai la chance d’y participer et je n’y manquerai pas ! »

Pour visionner la galerie photos, cliquez ici.